13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 17:01
Par les matins d'hiver quand je lisais tes lettres
des roses de juillet fleurissaient aux fenêtres de mon rêve.
Bravant le givre, le verglas
les averses le vent du nord sonneur de glas
Je murmurais tes mots en suivant les ruelles tortueuses.
Soudain les rafales cruelles s'apaisaient,
le soleil inondait les maisons.
Je m'avançais sous de divines frondaisons
et je voyais sourire au fond du paysage
La grâce et la candeur de ton jeune visage.

(Tristan Derème)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog à rêves de Jolie Tendresse
  • : Images, poèmes, citations, comptines... partagés avec tendresse pour faire entrer dans votre coeur une part de rêve
  • Contact

Haut de la page = double clic

Recherche

Liens Recommandés