11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 14:33
Une aube affaiblie
Verse par les champs
La mélancolie
Des soleils couchants.
La mélancolie
Berce de doux chants
Mon cœur qui s'oublie
Aux soleils couchants.
Et d'étranges rêves
Comme des soleils
Couchants sur les grèves,
Fantômes vermeils,
Défilent sans trêves,
Défilent, pareils
A des grands soleils
Couchants sur les grèves.

(Paul Verlaine)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog à rêves de Jolie Tendresse
  • : Images, poèmes, citations, comptines... partagés avec tendresse pour faire entrer dans votre coeur une part de rêve
  • Contact

Haut de la page = double clic

Recherche

Liens Recommandés