10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 17:00
A Mademoiselle Bréval

Comme un lierre grimpant s’enlace autour du chêne
L’amour s’est emparé de moi; maître vainqueur,
Il m’étreint à jamais d’une invincible chaîne,
Et son hymne éternel s’élance de mon cœur.

L’amour est un rêve où se berce l’âme
Comme en un murmure assoupi de lame
Qui chante en léchant le rivage d’or.
C’est un songe exquis qu’un baiser achève,
Où l’être s’oublie, où le cœur s’endort.
L’amour, l’amour, c’est le rêve !

L’amour, c’est la joie, et c’est la souffrance :
Le frisson divin, ou l’affreuse transe
De la jalousie aux griffes de fer;
Ivresse, désir, tourment, espérance,
Paradis tout bleu, misérable enfer,
L’amour, l’amour, c’est la joie !
La joie et c’est la souffrance.

L’amour, c’est la vie, et toute la terre
Palpite et frémit, en proie au mystère
Qui la fait vibrer dans l’éternité.
La lèvre se pâme ardente, ravie
Au baiser brûlant de l’Humanité.
L’amour, l’amour, c’est la vie !
C’est l’amour !

(Paul Desachy)

Partager cet article

Repost0

commentaires

lucie 02/02/2013 14:52

Tout est mystére dans l'amour,ses fléches,son carquois,son flambeau,son enfance.

Présentation

  • : Le blog à rêves de Jolie Tendresse
  • : Images, poèmes, citations, comptines... partagés avec tendresse pour faire entrer dans votre coeur une part de rêve
  • Contact

Haut de la page = double clic

Recherche

Liens Recommandés