2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 12:00

Dans notre village autrefois
Un ours énorme dévastait le bois.
Il faisait peur aux bûcherons
Et du berger mangeait tous les moutons.

Le maire et monsieur le curé
Dirent en colère « Cela ne peut durer
Cet ours nous enlève tout repos
Avant huit jours il faut avoir sa peau ».

Nous partîmes donc de bon matin
Dans la forêt qui sentait bon le pin
Avec des pics et des flambeaux
Car ce jour là il ne faisait pas beau.

Nous avons marché tout le jour
Et malgré ça nous n'avons pas vu d'ours
Pourtant à la tombée d'la nuit
Dans un sentier on voit son œil qui luit.

Et pan ! Voilà monsieur l'curé
Qui met en joue, il s'en est bien tiré
Mais l'ours qui n'était que blessé
Tout étourdi roula dans un fossé.

On l'amena à la maison
Et dans la cave on le mit en prison
Depuis ce jour apprivoisé
L'ours pas méchant, joyeux et bien rasé

Se charge d'un tas de travaux
A la fontaine il va quérir de l'eau
Il sait conduire le tracteur
Au nouvel an il aide le facteur.

A la distribution des prix
C'est son discours qui fut le mieux compris
Mounou, mounou, mounou,
Mounou, mounou, mounou, mounou
Tout va très bien à la mairie
Ah s'ils avaient le même ours à Paris !

(Tradition)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog à rêves de Jolie Tendresse
  • Le blog à rêves de Jolie Tendresse
  • : Images, poèmes, citations, comptines... partagés avec tendresse pour faire entrer dans votre coeur une part de rêve
  • Contact

Haut de la page = double clic

Recherche