19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 17:30

Des bons vieux airs très connus
Marquant la cadence,
Avec des gestes menus
La fillette danse.

Elle va, vient, en sautant
Toujours avec grâce,
Et ce jeu nouveau pourtant
Point ne l'embarrasse.

Son pied sur le clair parquet
Glisse ou se dérobe,
Et son petit doigt coquet
Relève sa robe.

Cinq ans ! et pas de leçons !
Mais c'est rusé, dame !
Et ça vous a des façons
De belle madame.

Ça se cambre avec orgueil,
Ça vous prend des poses,
Et déjà, du coin de l'œil,
Ça vous dit des choses.

Ça vous dit: "Regardez-moi !
Tourner et sourire;
Je suis charmante et, ma foi
J'aime qu'on m'admire !

"J'aime qu'on remarque aussi
Mon beau teint d'aurore;
Mon front blanc que nul souci
Ne ternit encore.

"Ma chevelure en or fin
Qui mousse et rayonne.
J'aime qu'on admire enfin
Toute ma personne !"

Et ce petit rien de rien,
Veut, du fond de l'âme,
Que chacun "la trouve bien !"
Ô fillette ! Ô femme !

(Jacques Clary Jean Normand)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog à rêves de Jolie Tendresse
  • : Images, poèmes, citations, comptines... partagés avec tendresse pour faire entrer dans votre coeur une part de rêve
  • Contact

Haut de la page = double clic

Recherche

Liens Recommandés