14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 07:00

N’as-tu pas vu l’hirondelle
Se bercer sur le roseau,
Et se croyant la plus belle
Se mirer au fond de l’eau ?

As-tu senti de la rose
La parfum délicieux,
Ce baiser que Dieu dépose
Le matin du haut des cieux ?

Connais-tu de l’alouette
Le joyeux refrain d’amour,
Ce chant que l’écho répète
Quand dans le bois vient le jour ?
Le sais-tu ?

Sais-tu ce qu’est l’espérance
Quand nous croyons au bonheur ?
Et ce que notre âme pense
Du secret de notre cœur ?

Eh bien, tout cela ma belle,
N’est plus rien quand je te vois;
Je n’aime plus l’hirondelle,
Je n’entends plus que ta voix.

Et si je veux une rose,
Tu le sais, ange d’amour,
Sur ta bouche demi-close
Je la prendrai chaque jour !
Chaque jour !

(Stephan Bordèse)

Partager cet article

Repost0
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 07:00

La marguerite a fermé sa corolle,
L'ombre a fermé les yeux du jour.
Belle, me tiendras-tu parole ?
Ouvre ton cœur à mon amour.

Ouvre ton cœur, ô jeune ange, à ma flamme,
Qu'un rêve charme ton sommeil.
Je veux reprendre mon âme,
Comme une fleur s'ouvre au soleil !

(Louis Michel James Lacour Delâtre)

Partager cet article

Repost0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 07:30

Dans la maison où notre amour a voulu naître,
Avec les meubles chers peuplant l'ombre et les coins,
Où nous vivons à deux, ayant pour seuls témoins
Les roses qui nous regardent par les fenêtres.

Il est des jours choisis, d'un si doux réconfort,
Et des heures d'été, si belles de silence,
Que j'arrête parfois le temps qui se balance,
Dans l'horloge de chêne, avec son disque d'or.

Alors l'heure, le jour, la nuit est si bien nôtre
Que le bonheur qui nous frôle n'entend plus rien,
Sinon les battements de ton cœur et du mien
Qu'une étreinte soudaine approche l'un de l'autre.

(Emile Verhaeren)

Partager cet article

Repost0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 09:15
Le vrai amour naît du premier regard
Et ne veut point se façonner par art.
Et c'est pourquoi ces moitiés séparées,
Etant jadis dans le monde égarées,
Se retrouvant si bien se rejoignaient,
Que jamais plus elles ne s'éloignaient.

(Joachim du Bellay)

Partager cet article

Repost0
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 18:30
L'amour nous fait trembler comme un jeune feuillage,
Car chacun de nous deux a peur du même instant.
Mon bien-aimé, dis-tu très bas, je t'aime tant...
Laisse... Ferme les yeux... Ne parle pas... Sois sage...

Je te devine proche au feu de ton visage.
Ma tempe en fièvre bat contre ton cœur battant.
Et, le cou dans tes bras, je frissonne en sentant
Ta gorge nue et sa fraîcheur de coquillage.

Ecoute au gré du vent la glycine frémir.
C'est le soir ; il est doux d'être seuls sur la terre,
L'un à l'autre, muets et faibles de désir.

D'un baiser délicat tu m'ouvres la paupière;
Je te vois, et, confuse, avec un long soupir,
Tu souris dans l'attente heureuse du mystère.

(Charles Guérin)

Partager cet article

Repost0
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 17:00
A Mademoiselle Bréval

Comme un lierre grimpant s’enlace autour du chêne
L’amour s’est emparé de moi; maître vainqueur,
Il m’étreint à jamais d’une invincible chaîne,
Et son hymne éternel s’élance de mon cœur.

L’amour est un rêve où se berce l’âme
Comme en un murmure assoupi de lame
Qui chante en léchant le rivage d’or.
C’est un songe exquis qu’un baiser achève,
Où l’être s’oublie, où le cœur s’endort.
L’amour, l’amour, c’est le rêve !

L’amour, c’est la joie, et c’est la souffrance :
Le frisson divin, ou l’affreuse transe
De la jalousie aux griffes de fer;
Ivresse, désir, tourment, espérance,
Paradis tout bleu, misérable enfer,
L’amour, l’amour, c’est la joie !
La joie et c’est la souffrance.

L’amour, c’est la vie, et toute la terre
Palpite et frémit, en proie au mystère
Qui la fait vibrer dans l’éternité.
La lèvre se pâme ardente, ravie
Au baiser brûlant de l’Humanité.
L’amour, l’amour, c’est la vie !
C’est l’amour !

(Paul Desachy)

Partager cet article

Repost0
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 18:00
"Vous croyez encore que l’on embrasse qu’avec les lèvres;
mais les vrais baisers sont des sourires."
(Denys Gagnon)

"Un premier baiser, ça ne se raconte pas.
ça se vit et ça alimente les rêves
et ça crée les premières insomnies."
(Marguerite Beaudry)

"Le sourire est le baiser de l’âme."
(Michel Bouthot)

"Un baiser est un tour délicieux
conçu par la nature pour couper la parole
quand les mots deviennent superflus. "
(Ingrid Bergman)

"Il est doux de chanter, mais soyez-en certain :
les lèvres chantent seulement
quand elles ne peuvent embrasser. "
(James Thomson)

"Baiser de la bouche et des lèvres
où notre amour vient se poser,
plein de délices et de fièvres.
Ah ! j'ai soif, j'ai soif d'un baiser ! "
(Gérard de Nerval)

"Un baiser, mais à tout prendre, qu'est-ce ?
Un serment fait d'un peu plus près, une promesse
Plus précise, un aveu qui veut se confirmer,
Un point rose qu'on met sur l'i du verbe aimer;
C'est un secret qui prend la bouche pour oreille,
Un instant d'infini qui fait un bruit d'abeille,
Une communion ayant un goût de fleur,
Une façon d'un peu se respirer le cœur,
Et d'un peu se goûter, au bord des lèvres, l'âme ! "
(Edmond Rostand – Extrait de Cyrano de Bergerac)


Partager cet article

Repost0
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 17:00

Dans le sentier, parmi les roses,
Ils s’en sont allés tous les deux.
L’air était tiède,
Les cieux roses.
Qu’ils sont heureux
Les amoureux !

L’air était tiède,
Les cieux roses
A travers le soir vaporeux.
Il lui disait tout bas des choses.
Qu’ils sont heureux
Les amoureux !

Il lui disait tout bas des choses
En la baisant sur les cheveux
Dans le sentier, parmi les roses,
Qu’ils sont heureux
Les amoureux !

(Jean Bertheroy)

Partager cet article

Repost0
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 07:15
Mademoiselle Valentine
A les yeux clairs et le teint blanc;
Comme un calice étincelant,
Elle ouvre sa bouche enfantine.

Le rondeau, le sonnet galant
Semblent croître sous sa bottine;
Mademoiselle Valentine
A les yeux clairs et le teint blanc.

Son épaule ondule, mutine
Et pareille au flot nonchalant,
Et vous l'adorez en tremblant,
Ô mon cœur ! vous qu'elle piétine.
Mademoiselle Valentine
A les yeux clairs et le teint blanc !

(Albert Glatigny)

Partager cet article

Repost0
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 17:00
Je crois que les pleurs sont les fleurs de l'âme,
Fleurs dont le secret fleurit dans les yeux.
Je voudrais pour vous d'autres fleurs, madame
Si les astres d'or sont les pleurs des cieux.

Je crois qu'un sourire est la fleur de joie
Qui va de la bouche au jardin des cœurs;
Je voudrais pour vous des lèvres de soie
Si vos lèvres d'or des miennes sont sœurs.

Je crois que l'amour est la fleur d'ivresse
Fleur de toute ivresse et des jours bénis;
Je rêve pour vous, madame, sans cesse,
Au sublime amour des cœurs infinis.

(Arthur de Bussières - Les Bengalis)

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog à rêves de Jolie Tendresse
  • : Images, poèmes, citations, comptines... partagés avec tendresse pour faire entrer dans votre coeur une part de rêve
  • Contact

Haut de la page = double clic

Recherche

Liens Recommandés